Histoire

Origines

Si la première mention du nom de Koerich dans un document officiel remonte à l'an 979, des tombes celtes et une villa romaine ont été découvertes aux alentours de la localité de Goeblange. Par ailleurs, de nombreux objets datant des époques celte et romaine et trouvés aux lieux-dits "Hiemerbôsch" et "Miecher" près de Goeblange sont aujourd'hui exposés au Musée de l'Etat.

Au XIIIe siècle, 2 châteaux furent construits dans la localité de Koerich

 




 

Le Fockesschlass

Autrefois situé au lieu-dit "Fockegaard", au croisement de la rue de Windhof et de la rue du Fockeschlass, le "Fockeschlass" fut bâti sur l’initiative d'une branche annexe de la lignée des seigneurs du "Grevenschlass".

Bien que complètement détruit, le "Fockeschlass" figure encore sur le premier plan cadastral dessiné en 1771 par le Comte de Ferraris, sur ordre de l'impératrice Maria Thérésa.

Le Grevenschlass

Les ruines du "Grevenschlass" trônent encore aujourd'hui au milieu du village. La construction en forme carrée était surmontée par une imposante tour de guet, aussi appelée "tour des sorcières". Le château était entouré d'une douve large de 10 à 12 mètres et un pont-levis imposant en défendait l'entrée.

L'église de Koerich

Erigée en 1748, l'église de Koerich dispose de superbes boiseries et sculptures intérieures ainsi que de meubles sculptés par André Doyé de Diekirch et par Friederich Biewer de Koerich. Les peintures sont l’œuvre du peintre tyrolien Millim. Après d'importants travaux de rénovation, cette église baroque a retrouvé toute sa splendeur d'antan et compte indéniablement parmi les plus belles du pays.

Histoire contemporaine

Autrefois, la majorité de la population de la commune de Koerich se composait de cultivateurs et d'ouvriers travaillant dans l'industrie métallurgique du sud du pays. Aujourd'hui, la structure de la population a changé. Le nombre d'agriculteurs a fortement diminué alors que le nombre des résidents travaillant dans le secteur tertiaire augmente constamment.

Pendant les dernières décennies, les autorités communales ont fait de grands efforts dans la création et la modernisation des équipements communaux pour les adapter aux besoins spécifiques d'une communauté moderne.