Dans les cinq jours suivant le jour de l'accouchement, la naissance doit être déclarée à l'officier de l'état civil du lieu de naissance par une personne y ayant assisté. Cette déclaration est généralement prise en charge par le père ou, à défaut, par les médecins ou sages-femmes présentes lors de l'accouchement.

Le déclarant est tenu de se munir du livret de famille pour les enfants légitimes ou des pièces d'identité pour les enfants naturels.

Non
Non